à propos de Steve Jobs

2 minute(s) de lecture

Jobs vu par Wozniak

Excellente interview de Steve Wozniak (le “Woz”), co-fondateur d’Apple. A conversation with Woz. On revient sur l’époque où les deux Steves vendaient des Blue Boxes, ces boites permettant de téléphoner sans payer. Elles étaient illégales, évidemment. Puis on passe à l’Apple I, qui a été conçu par Woz, Jobs n’étant pas impliqué.

>>> Source & Suite sur : http://planete.aful.org/#item-350226eb

Ne pas confondre génie et saint

Maintenant que Steve Jobs est mort depuis quelques jours, il est visiblement devenu possible de redevenir un peu objectif. Oui, Steve Jobs était un génie, oui, il a changé beaucoup de choses, en particulier il a montré à quel point la qualité d’un produit peut être essentielle. Voici quelques articles qui vont au delà de l’hagiographie[1]

>>> Source & Suite sur : http://planete.aful.org/#item-48f36c82

Mike Daisey écrit très justement ceci ici : http://www.nytimes.com/2011/10/06/opinion/jobs-looked-to-the-future.html

“Tous les “iProduits” d’Apple – l’iPod, l’iPhone et l’iPad – utilisent des systèmes d’exploitation qui empêche les utilisateurs d’accéder à leurs entrailles. Les utilisateurs ne peuvent pas installer de logiciels eux-mêmes. Ceux-ci sont téléchargés depuis les serveurs d’Apple, et Apple les sélectionne et les contrôle, décidant ce qui peut et ne peut pas être distribué, ce qui est censuré ou pas, avec quasiment pas d’explications. C’est Steve Jobs qui a fondé Apple en tant que société anarchique faisant la promotion de la liberté, une société dont les premiers projets avec Steve Wozniak étaient des boites pour pirater les téléphones et des ordinateurs dont les schémas étaient ouverts. Ce Steve Jobs-là serait effaré par le futur que l’Apple d’aujourd’hui construit. Il n’y a pas d’autre entreprise de technologie qui ressemble plus au Big Brother que dénonçait la célèbre pub Apple de 1984. Ca démontre à quel point le pouvoir peut corrompre rapidement.”