Victime de son succès Framapad en appelle à la communauté

2 minute(s) de lecture

En pleine crise de croissance, le projet Framapad recherche des ressources humaines, techniques et financières.

 

Il y a 7 mois, nous lancions le projet Framapad, notre éditeur de texte collaboratif en ligne (propulsé par Etherpad), permettant à tout un chacun de créer facilement un « pad » ou d’y participer, grâce à notre propre hébergement, l’adaptation française du logiciel et la rédaction d’une documentation complète.

Depuis lors, vous avez été très nombreux à l’utiliser quotidiennement pour, par exemple,rédiger à plusieurs mainstraduireorganiser des évènements ou l’utiliser en classe.

Chiffres en croissance continue, Framapad totalise aujourd’hui mensuellement environ 80 000 visites pour plus de 220 000 pages vues, des chiffres qui sont en croissance continue (en outre près de 3 000 comptes ont été créés, permettant à leurs utilisateurs de gérer plusieurs « pad » dans un même espace d’administration et de disposer de « pad » privés).

Nous sommes ravis (et fiers) de ce résultat qui témoigne de la pertinence et de la validité de ce nouveau libre service proposé par le réseau Framasoft.

Malheureusement ce succès met à mal l’unique serveur hébergeant aujourd’hui le site framapad.org, qui subit régulièrement des pics d’activité pouvant provoquer des blocages et coupures momentanés et nuire alors fortement à la qualité d’utilisation des « pad ».

>>> Source & Suite sur : : http://www.framablog.org/index.php/post/2011/10/19/framapad-a-besoin-de-vous

Merci pour votre reconnaissance et votre éventuel soutien.

 

Si vous souhaitez proposer de l’hébergement, celui-ci devra être sans publicité, et sur une machine totalement dédiée (et non un bout de serveur virtualisé/mutualisé).

Côté technique, la machine devra disposer d’au moins de 4Go de RAM, et disposer d’un CPU suffisamment puissant (on évitera donc les processeurs Nano).

Si vous souhaitez proposer votre aide pour la migration/administration, nous ne vous demanderons évidemment pas de signer avec sang (il s’agit d’une administration bénévole) mais les “candidatures” de personnes ayant une implication significative pour des projets libres ainsi que des compétences en administration d’Etherpad (ou au moins de serveur Scala/Comet) seront bien évidemment privilégiées.