Responsabilité(s)

1 minute(s) de lecture

A l’occasion d’un débat avec @ulebrun,@jocanaan et @tris_acatrinei, nous avons, once again, évoqué le bon comportement à avoir en matière d’internet avec les jeunes générations.

Axiome de base : mon enfant se balade sur le réseau et tombe, volontairement ou pas, sur ce qu’on appelle pudiquement un « contenu inapproprié ». Pornographie, infantile ou pas, scènes violentes, personnes mal intentionnées ou dépeçage en bonne et due forme, pick one, c’est pas le choix qui manque.

La solution prônée par les pouvoirs publics est, comme on s’en doute, régalienne à souhait : « on se débarrasse de tout ce merdier en coupant au plus court ». Le plus court, c’est d’aller voir les gens qui sont en haut de la chaîne alimentaire sur internet (les opérateurs) et leur demander de faire des trucs pas clairs avec le réseau pour empêcher ou limiter très fortement l’accès à ce qu’on souhaite voir disparaître. Manque de pot, c’est une solution que quelques gus dans un garage (et pas mal d’autres dans d’autres coins) n’apprécient pas vraiment et qui rencontre donc une farouche opposition qui commence largement à baver dans l’opinion publique, et c’est tant mieux.

La solution à l’exact opposé consiste à limiter volontairement l’accès au réseau à nos enfants avec un tas d’artifices techniques allant du simple contrôle parental au firewall en fond de réseau domestique pour les plus calés en la matière. Cette solution rencontre trois problèmes…

>>> Source & Suite sur : http://blog.spyou.org/wordpress-mu/2012/06/07/responsabilites/