Gnome est-il en train de se tirer une balle dans le pied ?

2 minute(s) de lecture

Quelqu’un peut me dire à quoi pensent vraiment les développeurs et designers de Gnome quand ils sont devant leurs écrans ? Parce que moi je comprends plus rien ! Cherchent ils réellement à attirer les gens vers l’environnement de bureau Gnome et GNU/Linux généralement ? Car moi, franchement, c’est tout le contraire que je conclue de la nouvelle direction que prenne le projet. Par exemple, depuis les premières versions de Gnome Shell, il n’y a pas un bouton natif qui permet d’éteindre l’ordinateur, il faut installer une extension Gnome Shell pour l’avoir. Alors que c’est une banale fonctionnalité qu’on trouvait dans Gnome 2. Heureusement, j’ai lu il y a quelques jours que les développeurs comptaient la réimplanter. Il n’empêche que je ne comprends toujours pas pourquoi elle n’était pas présente dès le début !

Avec mon optimisme, je me suis dit que ce n’était que des erreurs de départ et que tout ça va être corrigé au fur et à mesure que le développement de Gnome 3 progresse. Mais apparemment les développeurs ne sont pas du même avis, d’ailleurs ils nous ont réservé une belle surprise pour les prochaines versions de Gnome Shell, figurez vous qu’ils ont décidé tout simplement de supprimer la fonctionnalité qui permet de classer les logiciels installés dans des catégories, comme le montre ce mock up :

nouveau menu Gnome Shell

 Raison invoqué par les développeurs pour justifier cette décision ? La catégorisation automatique n’a jamais était au point, des applications pouvaient se trouver classées dans plus d’une catégorie ! Sont ils vraiment sérieux ? À ce que je sache, quand on rencontre un bug dans un logiciel, ou une option qui ne fonctionne pas bien, on essaie de corriger ça, de résoudre le problème et non pas de s’en passer tout simplement !

Quand j’ai passé à GNU/Linux, une des premières choses qui m’a séduit, était justement cette classification des logiciels installés, ça me changeait du bordel qui était le menu de windows XP. Et jusqu’à maintenant, ça continue d’être un de mes arguments quand j’essaie de convaincre mes amis de migrer vers GNU/Linux. C’est quasi sûr que des mécontents comme moi vont réaliser une extension qui réintégra cette fonctionnalité une fois supprimé de Gnome Shell. Je suis même prêt à parier qu’elle sera de retour par défaut après quelques mois.

Bref, tout ça me réconforte dans mon choix de faire de i3 mon principal bureau.

>>> Source sur : http://www.crowd42.info/gnome-est-il-en-train-de-se-tirer-une-balle-dans-le-pied