KLyDE, la version légère de l’environnement KDE progresse

2 minute(s) de lecture

Ce que j’ai toujours détesté dans l’environnement KDE, c’est son approche surtout visuelle dédiée aux multiples gadgets souvent inutiles faisant perdre l’objectif d’un environnement de bureau idéal, à savoir la simplicité alliant l’ergonomie. Si, on ne peut regretter et admirer sa personnalisation très poussée, Xfce remplit, selon moi, davantage cette fonction, mais il lui manque de son côté, quelques effets graphiques qui font aussi plaisir aux yeux et qui donnent une belle touche de modernité.

On se retrouve maintenant, dans KDE, avec une sorte d’usine à gaz sous les yeux, qui finit par distraire son utilisateur en le rendant moins productif. Un effet qui donne en plus, une sensation de lourdeur dans l’interface, même si KDE reste un environnement plutôt véloce. Ce n’est d’ailleurs par pour rien si les Windowsiens ont souvent un faible pour cet environnement (un petit troll s’est glissé dans cette phrase).

C’est aussi pour cela que j’ai détesté l’environnement Unity lorsqu’il est sorti. Si l’ergonomie nouvelle se mariait au mieux avec la simplicité, il aura fallu attendre quelques années pour que cet environnement devienne plus personnalisable, à même de répondre véritablement aux besoins de son utilisateur. Aujourd’hui, je trouve Unity plus efficace pour la productivité. La personnalisation pas encore assez poussée est suffisante pour remplir cette mission, et les évolutions semblent toujours aller dans ce sens. Quant à Gnome 3, si on ne spamme pas la touche “Windows” pour presque toutes les tâches à remplir, on arrive à rien (en exagérant volontairement).

Pour en revenir à KDE, Will Stephenson, un développeur chez SUSE Linux, a eu l’idée en 2010 de créer une version forkée plus légère de KDE afin de répondre à cet objectif de simplicité et de permettre à l’environnement de consommer moins de ressources bêtement. C’est en 2012 (voir la vidéo ci-dessous) qu’il présenta son projet, nommé KLyDE pour K lightweight Desktop Environment. Entouré de Klaas Freitag, de Jos Poortvliet, de Raymond Wooninck, de šumski et d’Andres Silva, KLyDE se promène déjà sur GitHub. À terme, il se pourrait bien que cet environnement léger fasse son apparition sur OpenSuse, mais aussi, pourquoi pas, sur d’autres systèmes d’exploitation. Le travail est encore long, mais comme on dit, la voie est Libre. En tout cas, pour la Team KDE, le message me paraît clair ; il est peut-être temps de faire quelque chose…

>>> Source & plus d’infos sur : http://neosting.net/actualite/klyde-kde-lightweight-linux-environnement-leger.html