Le déserteur #csa #internet #hadopi

4 minute(s) de lecture

Peut-être, JCFrog ne le sait-il pas (j’en doute), mais pour avoir assisté à quelques-uns de ses concerts, Renaud (le chanteur – dont je suis fan devant l’éternel) n’est plus trop le grand rebelle “politique” que l’on a connu, lorsqu’il s’agît de défendre son gagne-pain, à savoir le droit d’auteur. Télécharger, c’est le mal, avec des convictions pré-formatées des Lobbyistes. Pourtant, l’époque des copies de cassettes dans ce domaine ne l’a pas empêcher de connaître un grand succès. Par conséquent, cette reprise de notre intarissable Jérôme Choain sur la chanson “Déserteur” est une forme de petit pied de nez plutôt cocasse, même si, ce n’était très certainement pas son intention.

En effet, sa reprise de “Déserteur” (une reprise modifiée déjà de la chanson de Boris Vian) est encore une fois tournée sur le copyright, la hadopi, le csa et Internet ; des sujets culturels qu’il aime partager, dénoncer, faire évoluer, et surtout défendre (pour Internet).

Je regrette toutefois le petit manque d’inspiration sur le dernier couplet, où dans la version originale du titre, Renaud exprimait son envie de partager un bon repas avec le Président pour discuter des militaires, et notamment du service obligatoire (à l’époque). Mais, notons aussi que lorsqu’il s’agit du Copyright, le peuple n’a pas son mot à dire même si, notre président actuel, François Hollande, a voulu nous le faire croire. Les Militaires du Copyright sont totalement intransigeants.

On attend avec impatience sa réforme P3 (voire P5) de la loi HADOPI, et du transfert de ses pouvoirs – notamment de censures – au CSA.

Si tu ne connais pas l’originale, voici la célèbre chanson de Boris Vian …& celle de Renaud :

Et voici le texte revu & modifié par Jérôme :

Mr le Président je t’écris ce mail
que tu liras surement sur un minitel
je viens de recevoir un DM de mes vieux
parait qu’le CSA s’est pointé chez eux

j’ose pas imaginer ce que leur a dit mon père
l’hadopi les lobbies et les ministères
les a vraiment dans le Net pt’etre encore plus que moi
des qu’il peut en troller ce vieux hacker y’sgene pas

Alors comme ça parait qu’la France a besoin de moi
l’industrie du disque doit sauver ses emplois
le vieux millénaire s’accroche à sa rente
la démocratie peut pas dire qu’ça les tente

tu me fais bien marrer à v’nir pleurer pour l’Art
quand tu ne sers jamais qu’un monde de stars
ultra libéral ultra archaïque
du tout comptable, des banquiers et des flics

Le plus drôle dans tout ça c’est que tu t’es planté
ta daube c’est pas moi qui l’ai téléchargée
j’ai bien autre chose à faire de ma connexion
Internet c’est plus beau que ta suspicion

C’est vrai j’ai hissé le grand drapeau noir
mais chui blanc comme neige, pourras tu le croire
Je suis assez con pour ne rien pirater
Tu voulais un exemple ben tu vois c’est raté

Pi surtout c’qui m’déplait c’est qu’j’aime pas la censure
et qui c’est qui la fait, c’est les potes à lescure
ils sont nuls ils sont vieux c’est tous des pubeux
Main’t’nant j’vais te dire pourquoi j’veux jamais être comme eux

on s’est pas fait suer à connecter la planète
à s’ouvrir l’autre à mieux se connaitre
pour changer de cap te voir tout contrôler
au service unique de tes boutiquiers

j’t’el dis gentiment ils peuvent bien tous crever
avec leur e-gnorance et leurs vues bornées
nous autres citoyens on a l’monde à sauver
la faim la misère avant les DVD

Internet c’est nous, c’est l’humanité
On a besoin de tous en illimité
Tout le savoir du monde enfin partagé
c’est du domaine public non c’est pas du privé
non c’est plus du privé

 

>>> Sources sur : http://jcfrog.com/blog/le-deserteur-csa-internet-hadopi/

mais aussi : http://neosting.net/video/deserteur-jcfrog-reprise-copyright.html