SteamOS – La promesse du gaming sous Linux

1 minute(s) de lecture

Tux_Born_to_FragAu cours de la semaine, Valve a annoncé entre autres son système d’exploitation open-source, SteamOS. Basé sur Linux et destiné aux consoles de salon (les futures Steam Machines/Steam Boxes), il exploite l’interface Big Picture pour offrir une expérience de jeu et de contrôle à la manette similaire aux consoles habituelles (Valve propose d’ailleurs son propre gamepad). Mais pas que. Bilan utopiste au possible des changements que cet OS pourrait apporter dans le paysage du gaming.

Bye bye Windows

Pour les joueurs comme moi qui conservent Windows pour le jeu faute de performances suffisantes sous Linux, la promesse d’un OS libre dédié au gaming est une aubaine. D’une car même en dehors des machines « de salon », SteamOS permettra de quasi-remplacer Windows chez ceux pour qui sa seule raison d’être est le jeu, et qui préfèreraient utiliser Linux. De deux car l’industrie du jeu vidéo va enfin considérer Linux comme une plate-forme essentielle et développer des jeux compatibles en conséquence. De trois car lesfonctionnalités disponibles sous SteamOS seront potentiellement portées sur toute distribution Linux, open-source oblige, par la communauté.

La transition sera sûrement longue, mais le catalogue de Steam s’enrichit de plus en plus de titres « SteamPlay », multiplateforme. SteamOS sera surtout une incitation à porter les jeux existants et futurs sous Linux, les rendant ainsi compatibles avec le client Steam standard. Et normalement, avec Mac OS par la même occasion. L’hégémonie de Microsoft sur le gaming PC prendrait petit à petit fin, permettant aux joueurs de choisir librement leur plate-forme de jeu.

>>> Source & suite sur : http://la-vache-libre.org/steamos-la-promesse-du-gaming-sous-linux/