L'esprit Geek

5 minute(s) de lecture

Petit rappel pour bien faire la distinction entre quelques termes souvent confondus par le grand public :

Geek & Neerd

“Geek, parfois francisé en « guik », est un terme d’argot, qui désigne une personne extrêmement pointue dans un domaine précis. Du fait de ses connaissances pointues, le geek est parfois perçu comme trop cérébral. Le mot a été peu à peu utilisé au niveau international sur Internet de manière revendicative par les personnes s’identifiant comme tel. Le terme a alors acquis une connotation méliorative et communautaire”

&

“Un nerd, dans le domaine des stéréotypes de la culture populaire, est une personne solitaire passionnée et obnubilée par des sujets intellectuels liés aux sciences et aux techniques, ou de manière générale par tout sujet intellectuel auquel la majorité des gens accorde peu d’attention. Ce terme est devenu plutôt péjoratif, à la différence de geek. En effet, comparé à un geek, un nerd est plus asocial, et plus polarisé sur ses centres d’intérêts, auxquels il consacre plus de temps”

***

Pourquoi ça craint d’être le geek de service

Tu es le “geek” de service ? Celui que tout le monde appelle lorsqu’il a un PC à débugger, un smartphone à acheter, voir une TV à réparer ?

Tu te sens fort et puissant avec ce statut dont n’osaient même pas rêver des générations de fanatiques de technologies ?

Et pourtant… ce n’est pas toujours aussi fun que ça peut en avoir l’air. Voici pourquoi.

Ce que les autres penses que tu es

Le terme “geek” étant devenu tellement générique qu’il ne définit plus grand monde, alors tu peux compter sur l’imagination de tes proches pour te classer, au moins mentalement, dans une autre catégorie plus restrictive :

– un nerd

– un génie

– un fan de “Star Trek

– un hipster

Ce que tu représentes pour eux

Contrepartie incontournable d’être “celui qui s’y connaît”, tu as droit à toutes les demandes dès que le moindre problème touchera de près ou de loin un appareil électronique. On te prend ainsi pour :

– un expert en sécurité

– un vendeur de matériel

– le webmaster de tous les sites Internet du monde

– un administrateur système

– un ingénieur en électronique

– une hotline

Mais voilà pourquoi : tu es la lumière sur la route des pires utilisateurs d’informatique au monde

Remarque que ce n’est pas forcément de leur faute, mais il y en a certains qui semblent ne vraiment faire aucun effort.

– les feignants

– les téléchargeurs fous

– les stressés

– les “je m’y connais”

***

Voilà en quoi je suis “un peu” Geek :

J’aime :

***

Geek & Hacker

Au même titre que le désormais célèbre “geek”, le terme “hacker” est utilisé à toutes les sauces aujourd’hui.

A quoi penses-tu au premier abord en lisant ce mot ? Un vilain pirate caché derrière son ordinateur prêt à te voler tes données les plus personnelles ? Ou à détourner des sites internet et systèmes informatiques pour sa seule gloire personnelle ?

Alors tu te trompes. Bien aidé il est vrai par les médias.

Car c’est confondre hackers et black hats (crackers et autres pirates informatiques).

Les hackers construisent de nouvelles choses, les crackers les détruisent.

Des hackers ont créé les premiers systèmes informatiques. Des hackers ont créé Internet et sont à l’origine des plus grands réussites du web. Mais bien plus que cela, des hackers sont à l’origine de la plupart des progrès scientifiques et techniques que nous connaissons.

Un terme français que l’on pourrait employer serait plutôt : bricoleur, bidouilleur. Mais il reste très réducteur.

Voici ce qui résume pour moi “l’esprit” hacker :

– comprendre par sois même

– modifier son environnement pour le rendre meilleur

– s’attacher davantage aux compétences qu’aux connaissances

– ne pas se limiter à un domaine

– partager

– avoir l’esprit libre

L'esprit hacker : avoir l'esprit libre

– respecter

– bannir l’ennui et le travail répétitif

– apprendre de ses erreurs

– prendre conscience de son impact sur l’environnement

***

Voilà en quoi je suis “un peu” Hacker :

J’aime :

  • découvrir & apprendre de nouvelles choses
  • bidouiller dans la limite de mes capacités
  • savoir retrouver les choses au lieu de les apprendre
  • explorer de nouvelles pistes (d’où mes 3 blogs pour aborder divers sujets par grandes thématiques)
  • partager mes lectures
  • la liberté

 

… Je suis curieux par nature 😉

 

sam7

>>> Sources & plus d’infos sur :

“Le Manifeste du hacker (1986 – Loyd Blankenship – « Oui, je suis un criminel. Mon crime est celui de la curiosité. » – Ce qui suit a été écrit peu de temps après mon arrestation…)”

“La sagesse n’attend pas forcément le nombre des années, la preuve aujourd’hui avec cette vidéo du TEDxUniversityofNevada mettant en scène Logan Laplante, jeune adolescent de seulement 13 ans qui explique son parcours scolaire hors du commun.”

more