1 minute(s) de lecture

Le groupe de travail racketiciel veut obtenir une possibilité pour un consommateur de ne pas payer les logiciels préinstallés lors de son achat informatique. Cette liberté de choix, facilement réalisable et utilisable, permettrait aux logiciels alternatifs, notamment aux logiciels libres, d’être dans le commerce sur un pied d’égalité avec les logiciels privilégiés par le constructeur. Le consommateur pourra ainsi plus facilement, s’il le souhaite, choisir d’utiliser des logiciels libres et des formats ouverts. Aussi, cette action est soutenue par l’Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels libres (AFUL).

racketiciels-sam7blog42

more