1 minute(s) de lecture

Metacity.png

Metacity était le gestionnaire de fenêtres par défaut de l’environnement graphique GNOME depuis la version 2.2 (où il succède à Enlightenment et Sawfish) jusqu’à la version 3.0 où il a cédé la place à son forkMutter, considéré comme la version 3 de Metacity.

Son développement a été initialement débuté par Havoc Pennington et a été publié sous licence GPL. Il est basé sur la bibliothèque GTK+.

Il utilise les mêmes thèmes visuels que les autres applications utilisant la bibliothèque GTK+.

Les effets graphiques avancés comme la transparence et les ombres portées sont gérés depuis la version 2.222. Le retard de Metacity à proposer ces effets a permis à un autre gestionnaire, Compiz Fusion, de le supplanter dans certaines distributions comme Ubuntu. À noter, outre une différence philosophique (lire ci-après), une importante différence technique : si ces deux gestionnaires utilisent les capacités du processeur graphique pour accélérer l’affichage de ces effets, Compiz Fusion a recours aux fonctions OpenGL de la carte, permettant une accélération 3D, alors que Metacity utilise la fonction XRender (accélération 2D).

Mutter, le successeur de Metacity, est quant à lui basé sur OpenGL (via Clutter).

Metacity est axé sur la simplicité et l’aspect pratique plutôt que les nouveautés ou les astuces.

Un nombre important de thèmes pour Metacity sont disponibles sur le site d’art de GNOME, art.gnome.org. Le plus populaire est Clearlooks, qui est le thème par défaut de GNOME depuis la version 2.12. GNOME propose une page documentant la façon d’écrire un thème Metacity sur le site du projet.

>>> Source & plus d’info sur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Metacity

more