3 minute(s) de lecture

Le tuning, ou personnalisation automobile, est l’ensemble des modifications apportées à un véhicule de série (voiture, moto, vélo, scooter, etc.) afin d’améliorer ses performances et/ou son style, ou simplement de le rendre unique. Au cours des années, une industrie s’est développée autour du tuning, produisant des pièces et des services dédiés à cette activité. Certaines compagnies vendent leurs propres véhicules modifiés ; on parle alors de « préparation automobile ».

Le terme « tuning » provient du verbe anglais « to tune » qui signifie accorder (pour des instruments de musique à l’origine, mais se dit aussi pour le réglage d’un moteur). Le sens d’accorder a été légèrement altéré ici pour signifier optimiser, ou mettre au point.

Le but premier du tuning est de personnaliser un véhicule, mais aussi d’améliorer ses performances. Cela se caractérise généralement par l’installation d’accessoires extérieurs (pièces de carrosserie, roues, pneus, aileron, vitres teintées, autocollants) et intérieurs (volant, sièges, arceau de sécurité), de pièces mécaniques (turbocompresseur, transmission, freins, suspension, échappement) ou électroniques (ECU, systèmes multimédia).

Le tuning et la préparation automobile se sont surtout développés aux États-Unis et au Japon, puis en Europe. Chacune de ces régions a d’ailleurs développé ses propres styles de tuning. Cette mouvance n’a pas fini de s’étendre et on voit aujourd’hui de plus en plus de pays le pratiquer.

Le tuning est parfois considéré par les amateurs d’automobiles, et plus généralement le grand public, comme un loisir pratiqué par les couches populaires de la société. Cependant, ce loisir peut s’avérer devenir un hobby de luxe. En effet, nombre de préparateurs automobile connus ont des réputations prestigieuses de par la qualité de leurs travaux. Ces préparateurs peuvent aussi bien être des préparateurs constructeurs (appartenant à l’entreprise) que des préparateurs indépendants. Les détracteurs du tuning lui reprochent, entre autres, son coût assez élevé ainsi qu’un mauvais goût souvent dû à des extravagances.

Il existe des concours d’accélération (« runs ») pour comparer les performances des voitures, des rassemblements (« shows ») de voitures modifiées et des concours concernant les systèmes audio (notamment en matière de puissance sonore). Ceux qui pratiquent le tuning à titre de loisir sont parfois appelés des « tuneurs ».

Au commencement, le tuning n’était qu’une simple amélioration de base d’une voiture. Peu à peu, le tuning s’est recentré sur la préparation moteur, les « tuneurs » affûtant la mécanique de leur véhicule afin d’améliorer ses performances générales, tout en les gardant propres à la circulation sur la voie publique. Depuis maintenant plus d’une dizaine d’années, le tuning ne concerne plus seulement la préparation moteur, mais comporte également une recherche d’amélioration de l’apparence du véhicule et l’ajout d’équipements.

On trouve aujourd’hui sur le marché, entre autres, des kits de carrosserie et des jantes de toutes sortes et de tous styles, des boîtiers électroniques permettant le chip-tuning et du matériel audio et vidéo dédié à l’automobile.

>>> Source & plus d’infos sur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tunning

more