2 minute(s) de lecture

Black Mirror est une série télévisée d’anthologie britannique, créée par Charlie Brooker et diffusée depuis le  sur Channel 4. Au Canada, elle est diffusée sur Super Channel.

En France, la série est diffusée sur France 4 à partir du .

Synopsys :

D’après Charlie Brooker, chaque épisode a un casting différent, un décor différent et une réalité différente, mais ils traitent tous de la façon dont nous vivons maintenant – et de la façon dont nous pourrions vivre dans 10 minutes si nous sommes maladroits.

Le créateur explique que le titre de la série fait référence à la technologie que nous considérons comme une drogue : « Si c’est une drogue, alors quels en sont les effets secondaires ? C’est dans cette zone entre joie et embarras que Black Mirror se situe. Le « Black Mirror » du titre est celui que vous voyez sur chaque mur, sur chaque bureau et dans chaque main, un écran froid et brillant d’une télévision ou d’un smartphone. »

La production avait choisi d’avoir une sorte de thème ou de présentateur commun, mais l’idée a été abandonnée. « Nous en avons discuté. Est-ce qu’on met en scène la série dans une seule et même rue ? Est-ce que certains personnages apparaissent dans tous les épisodes, un peu comme dans le style de Trois couleurs ? On a pensé à un personnage qui introduirait tous les épisodes, genre Les Contes de la crypte ou comme Rod SerlingAlfred Hitchcock ou Roald Dahl, parce que beaucoup de séries d’anthologie font ça… Mais cela plus nous y pensions, plus cela nous semblait un peu bizarre. »

Black Mirror a reçu une majorité de critiques positives, saluant l’originalité de l’histoire, et les retournements de situations choquants rappelant La Quatrième Dimension (The Twilight Zone).

En France, où la série est encore inédite, elle a aussi été remarquée, des commentateurs résumant dans Le Monde le premier épisode au concept de l’acrasie, un mélange de répulsion et de voyeurisme, valable pour l’ensemble de la série. L’Express ajoute que la série sait appuyer là où ça fait mal et Libération de conclure que « Black Mirror n’est certes pas une œuvre sans défaut, mais c’est assurément une œuvre qui bouscule, questionne, perturbe et invite à la réflexion. On n’en demande pas tant à bien des productions qui tiennent le haut de l’affiche. »

La série a remporté l’International Emmy Award de la meilleure mini-série en 2012. Rory Kinnear a été nommé au British Academy Television Award du meilleur acteur pour son rôle duPremier ministre dans The National Anthem (1×01).

>>> Sources & plus d’informations sur :

more