2 minute(s) de lecture

Le revenu de base est un revenu versé par une communauté politique à tous ses membres, sur une base individuelle, sans conditions de ressources ni exigence de contrepartie (selon la définition du Basic Income Earth Network (BIEN)).

Cette proposition est adaptée par plusieurs courants politiques dans le monde et sous différentes appellations :

« revenu universel », « revenu inconditionnel », « revenu inconditionnel suffisant », « revenu d’existence », « revenu minimum d’existence » « revenu social », « revenu social garanti », « allocation universelle », « revenu de vie », « revenu de citoyenneté », « revenu citoyen », « salaire à vie », « dotation inconditionnelle d’autonomie » ou « dividende universel ».

Certaines définitions du revenu de base sont plus restrictives et impliquent par exemple un montant minimum permettant de satisfaire les besoins primaires d’une existence, ou de remplacer lestransferts sociaux1. Ces termes sont parfois aussi repris pour des mesures qui, proches de l’impôt négatif, versent ce revenu selon la situation des ménages, ou qui incluent des contreparties, et qui ne sont donc pas des formes de revenu de base selon la définition du BIEN.

Le revenu de base a été expérimenté notamment au Canada, en Inde ou en Namibie. L’Alaska a mis en place l’Alaska Permanent Fund, une forme particulière de revenu de base financée par les revenus miniers et pétroliers de l’État. Le revenu de base est défendu au niveau mondial par des politiques allant des altermondialistes aux libertariens [réf. nécessaire], des universitaires, despersonnalités et des associations notamment regroupées au sein du BIEN.

Les arguments invoqués pour sa mise en œuvre vont de la liberté et de l’égalité à la réduction de la pauvreté, au combat contre des conditions de travail inhumaines, à l’amélioration de l’éducation et à la réduction de l’exode rural et des inégalités régionales. Le revenu de base peut aussi être justifié comme un dividende monétaire ou crédit social reçu par chacun lié à la propriété commune de la Terre et à un partage des progrès techniques passés. Cette mesure permet aussi de lutter contre le chômage et d’améliorer la flexibilité du marché de l’emploi en luttant contre les trappes à pauvreté créées par les mesures de type revenu minimum ou impôt négatif.

>>> Source & plus d’infos sur :

more