2 minute(s) de lecture

Une approche monétaire

Une nuance qui n’est pas sans rappeler une autre approche, celle de la monnaie. Selon la thèse défendue par Stéphane Laborde, dans sa « Théorie relative de la monnaie », pour que l’argent soit réellement un protocole d’échange démocratique, il ne faudrait pas confier le monopole de la création monétaire aux banques, mais faire en sorte que chaque citoyen soit pourvu de la même dose de création monétaire tout au long de sa vie, ce qui concrètement se traduirait par le versement à chaque citoyen d’un revenu de base « financé » par une injection régulière de nouvelle monnaie par la banque centrale, se passant ainsi de toute taxation pour financer le système.

A la manière de Yann Moulier Boutang, le revenu de base n’est donc pas une redistribution par charité ou compensation, mais bel et bien un droit parfaitement légitime au nom de l’égalité des citoyens.

Mais l’approche monétaire n’est pas nouvelle. Déjà dans les années 1930, Jacques Duboin avait dressé un lien entre un revenu de base et la création monétaire. Dans le concept de l’ « économie distributive » qu’il développe, il propose de créer une monnaie de consommation, qui serait détruite au moment de l’acte d’achat, un peu à la manière du système de crédit bancaire, où la monnaie est détruite au moment du remboursement de la dette.

En France, l’idée du revenu de base a notamment été propulsée par l’économiste Yoland Bresson, qui dans Le revenu d’existence ou la métamorphose de l’être social a élaboré une théorie fondée sur la « valeur temps » et qui arrive à des conclusions très proches de celles de Laborde. C’était dans les années 1970. Depuis, Bresson a fondé l’AIRE (Association pour l’Instauration d’un Revenu d’Existence) puis en 1987 le réseau international BIEN (Basic Income Earth Network) avec le belge Philippe Van Parjis, professeur à l’université de Louvain et également un célèbre promoteur du concept d’allocation universelle.

Le BIEN assure notamment la communication entre les différents réseaux de partisans du revenu de base dans le monde, et organise un congrès bi-annuel.

>>> Sources & plus d’infos sur :

more